HISTOIRE D’UN FESTIVAL

L’association Les Films Avenir organise le festival « L’ombre d’un court » à Jouy-en-Josas depuis 2010 au Théâtre du Vieux Marché.

L’objectif du festival est de faire découvrir des œuvres rares, novatrices et originales. Il s’agit également de faire découvrir de nouveaux talents, encourager la diversité culturelle, favoriser et faciliter des actions de promotion, de production et de diffusion du court-métrage (particulièrement en Île-de-France), donner la possibilité aux cinéastes de mieux se faire connaître mais aussi de favoriser les échanges entre les professionnels et le grand public, autour de leur intérêt commun, à travers des rencontres, des débats et des projections. Le festival étant international, il est important pour les organisateurs d’offrir une tribune à la production cinématographique mondiale.

Le festival est constitué de trois sélections compétitives : compétition officielle, compétition scolaire et compétition spéciale « La Séance de l’étrange ». Une quarantaine de films y est projetée au cours des deux jours parmi plus de mille films ayant porté leurs candidatures. Les réalisateurs sont invités à venir défendre leur œuvre et à répondre aux questions du public.

Outre « La séance de l’étrange », diverses sections spéciales sont également prévues comme une rencontre de cinéma avec les membres du jury, une carte blanche aux écoles de cinéma et des ateliers cinématographiques. Une soirée musicale est proposée après la clôture avec un Dj set cinématographique.

Les films programmés en compétition officielle et « séance de l’étrange » sont soumis à un jury de professionnels du cinéma, du monde des arts, du spectacle et de la culture. Concernant la compétition scolaire, elle se déroule le vendredi avec les écoles de la ville.

 

LE FESTIVAL EN CHIFFRES (depuis sa création)

10e édition, 10 bonnes raisons de venir au festival ! :

2 jours de cinéma, de découvertes et de plaisir

7 000 spectateurs (dont 2500 scolaires)

1 200 films inscrits tous les ans en moyenne

300 films programmés en compétition

32 pays représentés

12 films sélectionnés et récompensés aux César et aux Oscars

1 programme jeune public avec les scolaires

35 séances spéciales et événements

200 professionnels présents

100 bénévoles impliqués dans l’organisation de l’événement

 

ILS SONT VENUS AU FESTIVAL

Depuis la création du festival en 2010, de nombreuses personnalités aujourd’hui connues et reconnues sont passées par L’ombre d’un court, que ce soit en tant qu’invités, membres du jury ou comme représentant(e)s de films sélectionnés en compétition : Jean-Pierre Mocky, Elsa Zylberstein, Claude Duty, Sam Karmann, Julie de Bona, Muriel Combeau, Valérie Vogt, Claire Borotra, Alexis Desseaux, Frédéric Gorny, Coline D’Incà, Jonathan Cohen, Matthias Van Kache, Arsène Jiroyan, Jean-Louis Tribes, Manuel Blanc, Marie-Hélène Lentini, Jean-Christophe Bouvet, Laurent Firode, Gérard Dessalles, Léna Bréban, Sylvie Feit, Pierre-Olivier Scotto, Catherine Benguigui, Théo Frillet, Martine Demaret, Bertrand Constant, Bernard Blancan, Julien Courbey, Laurent Spielvogel, Éric Savin, Catherine Barra, David Scherer, Anaïs Bertrand, Amélie Quéret.

 

Le festival L’ombre d’un court a permis de faire découvrir des réalisateurs de talent, certains récompensés aux Césars, ou même aux Oscars, d’autres réalisant désormais des longs métrages ou des séries : Olivier Treiner (césar 2012 avec L’accordeur), François Alaux, Hervé de Crécy et Ludovic Houplain (césar et oscar 2010 avec Logorama), Fabrice Maruca (La Minute vieille – Série Arte), Lauren Wolkstein et Chris Radcliff (The Strange ones – Long métrage), Marc Fouchard (Break – Long métrage), Bernard Tanguy (nomination aux césars 2012 avec Je pourrais être votre grand-mère), Clément Michel (J’ai deux amours – Série Arte ; La Stratégie de la poussette – Long métrage ; nomination aux césars 2011 avec le court-métrage Une pute et un poussin), Raphaël Chevènement (nomination aux césars 2009 avec Une leçon particulière), Bibi Nacéri, Stéphane Freiss, Xavier Gens, Valérie Mrejen, Frédéric Sojcher, Pascal-Alex Vincent, Barry Purves, Julien Lecat.

Cette année encore, deux films en compétition officielle ont été nommés, l’un aux César, l’autre aux Oscars : Le Bleu blanc rouge de mes cheveux de Josza Anjembe (nomination aux César 2018) et Negative Space de Max Porter et Ru Kuwahata (nomination aux Oscars 2018 pour le meilleur court-métrage d’animation).

Le prix du jury 2017, Garden Party réalisé par Théophile Dufresne, Florian Babikian, Gabriel Grapperon, Lucas Navarro, Vincent Bayoux, Victor Claire, a également été sélectionné aux Oscars 2018. Une incroyable histoire pour ces jeunes réalisateurs puisqu’il s’agit d’un film de fin d’études qui parcourt les festivals du monde entier et remporte de nombreux prix à chaque fois.

 

Le festival du film court L’ombre d’un court s’associe avec la ville et ses commerçants à travers leur collaboration et leur soutien. Plusieurs partenariats sont établis avec différents commerçants et organismes (Yvelines tourisme, Banque populaire, Best Western, Ibis hôtel, Lobster Films, Auchan).

Le festival bénéficie également d’une publicité grâce à la presse et les télévisions locales, régionales et nationales (TV78, France 3, Toutes les nouvelles, IDFM, Reservoir Films, Le Parisien). Internet est également un moyen de communication très important pour assurer la publicité de l’événement.

Retour >>