ÉDITION 2014

5e édition de L’OMBRE D’UN COURT FESTIVAL à Jouy-en-Josas

Du 7 au 9 février 2014

 

La 5e édition du festival international du film court L’ombre d’un court de Jouy-en-Josas s’est déroulée du 7 au 9 février 2014.

Chers cinéphiles, chers amateurs du 7e art, cher public, nous espérons vous faire vivre un moment d’art, d’échange, de partage et de détente avec 38 films audacieux et novateurs. Le festival rend hommage au patrimoine du cinéma à travers la projection de films anciens (Laurel, Méliès, Llyod). L’exposition ‘’Le Cinéma s’expose®’’ vous proposera une promenade dans le temps pour découvrir l’évolution des techniques cinématographiques. Un coup de projecteur sera également donné à la musique et à la musicalité au cinéma à l’occasion d’un ciné-débat avec nos spécialistes. Sans oublier un ciné-concert, une rencontre de cinéma avec les membres du jury, un ciné-conte et un ciné-magie. Trois jours de cinéma, de musique, de nostalgie et de festivités. Un désir irrésistible de partager avec vous des films de qualité, destinés à tous les publics et à toute la famille. Nous vous souhaitons un excellent cru 2014. Très bon festival à tous, Franck Villette Président du festival et des Films Avenir.

943 films nous ont été proposés à la sélection cette année et 38 ont été retenus.

La cinquième édition du festival « L’ombre d’un court » de Jouy-en-Josas s’est achevée dimanche en beauté et en musique avec le concert de l’école de musique de la ville. Ce fut trois jours riches en cinéma, en découvertes, en rencontres, en musiques et surtout en émotion. Je tenais encore à remercier la ville de Jouy-en-Josas et toute les équipes de la municipalité, et Émilie Kuca ; Sébastien Salbayre et Geraldine Brandao, et les collaborateurs des Films Avenir ; tous les intervenants, invités, membres des jurys, équipes des films, partenaires, sponsors, bénévoles et les spectateurs venus encore plus nombreux. Nous avons passé un excellent moment, en espérant être présent et vous revoir l’année prochaine avec d’autres nouveautés et des films toujours autant novateurs, audacieux et passionnants. 943 films nous ont été proposés à la sélection cette année et 38 ont été retenus. Les jurys ont récompensés 9 films en compétition officielle et 5 films en compétition jeune public

 

5 ANS DÉJÀ !

Alors, je me suis laissé dire que certains avaient cru déceler dans la programmation l’année dernière, une thématique. (silence) J’en suis resté quelque peu ébaubi. Mais il n’y a pas de thématique au festival L’ombre d’un court, pas de sujets fédérateurs – privilégiés ou imposés – pas de films orientés, pas de discours moralisateurs. Rien de tout cela ! Le festival L’ombre d’un court est par essence généraliste et familial. Au pire il y a des coups de projecteur, des panoramas, des focus ou des hommages, comme la musique et la musicalité cette année. Nous abordons tous les sujets, des sujets de la vie quotidienne, des sujets de société, des sujets qui font réfléchir, qui font débat, qui font réagir et qui font même polémique parfois, aussi. C’est la loi du genre ; des sujets sensibles et dramatiques : la solitude, la maladie, la vieillesse, le chômage, le racisme, les sexualités dans toutes leur diversité, le handicap, la mort, la religion, la politique, la différence. Mais aussi des sujets joyeux comme… comme… (cherche ses mots), non, je plaisante, il y en a, la famille, toutes les familles, le couple, tous les couples, le travail, la jeunesse, la vieillesse. Bref, c’est ce respect de la pluralité et des préoccupations des réalisateurs qui nous font l’honneur de s’adresser à nous, qui préside à la tenue de ce festival depuis sa création. Et c’est là sa force, et c’est là sa spécificité, être représentatif de la diversité de la société par le biais de l’image et de la création. Et comme l’a si justement résumé Jonathan Demme, le réalisateur du Silence des agneaux : « Le cinéma a trois fonctions vitales. Primo : divertir (et c’est une noble entreprise). Secundo : faire réfléchir grâce à une fiction qui ne privilégie pas seulement le divertissement. Tertio : être un miroir de l’existence. » Tout est dit. Et cette diversité, elle est présente au LODUC Festival depuis cinq ans et résumée en Images dans ce clip. (publié le 08/02/14)

Clip des 5 ans : Réalisation : Franck Villette

 

PALMARÈS COMPÉTITION OFFICIELLE 2014

  • Grand Prix du jury : Argile de Michaël Guerraz
  • Prix de la mise en scène : Ogres niais de Bernard Blancan
  • Prix du scénario : Lettres de femmes d’Augusto Zanovello
  • Prix d’interprétation féminine : Muriel Combeau dans Ce chien couché à ses pieds de Christel Delahaye
  • Prix d’interprétation masculine : Luthuli Dlamini dans As It Used to Be de Clément Gonzalez
  • Mention spéciale du jury pour la bande son et la musique : Lettres de femmes d’Augusto Zanovello
  • Prix du clip musical : Let’s go ! d’Alexis Beaumont et Rémi Godin
  • Prix coup de cœur du festival – Les Films Avenir : Mecs Meufs de Liam Engle
  • Prix du public : Diagnostic de Fabrice Bracq
  • Prix de la ville : Destiny de Fabien Weibel

PALMARÈS COMPÉTITION JEUNE PUBLIC 2014

  • Grand Prix du jury jeune public : Snap de Thomas Murphy et Hilaire Van den Broeck
  • Prix du scénario du jury jeune public : Monsterbox de Ludovic Gavillet
  • Prix du public compétition jeune public : Premier Automne de Carlos de Carvalho et Aude Danset
  • Prix des écoles (séance scolaire) : Scènes de classe de Pascal Jousse
  • Prix coup de cœur du festival – Les Films Avenir compétition jeune public : Mille-Pattes et Crapaud d’Anna Khmelevskaya
  • Mention spéciale du jury – Coup de coeur : Premier Automne de Carlos de Carvalho et Aude Danset

JURYS 2014

Marraine du festival : Elsa ZYLBERSTEIN

Jury compétition officielle

  • Julie DE BONA – Actrice (Présidente du jury 2014)
  • Arsène JIROYAN – Acteur
  • Arnaud DE BUCHY – Compositeur
  • Bertrand CONSTANT – Acteur, réalisateur

Jury compétition jeune public

  • François et Hervé LOUBEAU – Réalisateurs, scénaristes et producteurs (co-présidents du jury)
  • Rebecca PELOSSE – Élève de CM1 à l’école Bourget-Calmette de Jouy-en-Josas
  • Ruben PELOSSE – Élève de CM1 à l’école Bourget-Calmette de Jouy-en-Josas
  • Sébastien FULLER – Élève de CM2 à l’école Bourget-Calmette de Jouy-en-Josas
  • Olivier GAGNE – Élève de CM2 à l’école Bourget-Calmette de Jouy-en-Josas
  • Noémie BOUTIGNY – Élève de 5e au collège Maryse Bastié de Vélizy-Villacoublay
  • Léna GUERIF – Élève de 5e au collège Maryse Bastié de Vélizy-Villacoublay

SÉLECTION 2014

Séance scolaire

Scènes de classe de Pascal Jousse

Les Fables en délire de Fabrice Luang-Vija

Dip N’Dance d’Hugo Cierzniak

L’Anecdote du Petit et du Mal-Fichu de Romain Barriaux

Shame and Glasses d’Alessandro Riconda

Compétition officielle

Let’s Go ! (du groupe Stuck in the Sound) d’Alexis Beaumont et Rémi Godin

Night Town (du groupe Hoosky) de Kloudbox

Catch Me d’Aurélien Mathieu

La Princesse de Lamour Damour d’Arnaud Lalanne

Prktrnic de Julien Patry

Ce chien couché à ses pieds de Christel Delahaye

Monkey Symphony de Maxime Baudin, Mélanie Fumey, Julien Gauthier et Samuel Gonon

Argile de Michaël Guerraz

Les Oranges de Yannick Pecherand-Molliex

Daniel (du groupe Deluxe) d’Alexandre Vignaud

Lettres de femmes d’Augusto Zanovello

Ma part de bonheur de Carole Mathieu-Castelli

Zlatan de Julien Lacombe et Pascal Sid

Dis-moi jt’écoute de Jules Dousset

Kick Out (du groupe Massian) de Sylvain Dufayard et Maxime Grayt

Mission : Apo11o de Daniel Jenny

As It Used to Be de Clément Gonzalez

Destiny de Fabien Weibel

Ogres niais de Bernard Blancan

Spasibo d’Anaïs Sartini

Diagnostic de Fabrice Bracq

Schengen d’Annarita Zambrano

Mecs Meufs de Liam Engle

Compétition jeune public

Le Petit blond avec un mouton blanc d’Eloi Henriod

Kipi aventurier de Stéphane Bougeot

Monsterbox de Ludovic Gavillet

Snap de Thomas Murphy et Hilaire Van den Broeck

Mille-Pattes et Crapaud d’Anna Khmelevskaya

Les Fables de La Fontaine d’Alexandre Samak et Xavier Joing

Nuisible de Tom Haugomat et Bruno Mangyoku

La Boîte à désirs de Lorenzo Di Ciaccia

The Odd Sound Out de Pernille Sihm

Premier automne de Carlos De Carvalho et Aude Danset

 

Bande annonce LODUC 2014 : Réalisation : Franck Villette

 

Retour >>